Ouverture du lundi au vendredi : 8h45-12h30 et 14h-20h00. Le samedi : 8h45-18h30

TOUT SAVOIR SUR... LA BAIE DE GOJI

TOUT SAVOIR SUR… LA BAIE DE GOJI

2 mars 2017
|

Le goji, baie de goji ou baie du lyciet commun, vient de Chine où il est abondamment utilisé depuis plusieurs millénaires pour ses vertus médicinales. Il est censé stimuler l’énergie vitale, est une source d’antioxydants et de vitamines. Il améliore le système immunitaire, est un antifatigue et un « antivieillissement » cellulaire.

 

Histoire de l’utilisation du goji en phytothérapie

Les baies de goji sont utilisées depuis environ 3 000 ans avant notre ère, que ce soit en Chine, en Corée, au Japon, au Vietnam, en Thaïlande ou au Tibet. Toutefois, ce n’est que depuis les années 1990 que le goji est utilisé en Occident. En Asie, il était réputé pour ses propriétés antioxydantes. Il était prescrit par les médecins taoïstes pour accéder à l’immortalité terrestre. Les médecines traditionnelles chinoise, tibétaine et ayurvédique le préconisent pour son activité sur le foie, la vision, le système immunitaire, le système cardio-vasculaire.

Composition du goji

PARTIES UTILISÉES

Les fruits ou baies séchées.

PRINCIPES ACTIFS

Le goji contient : 18 acides aminés différents dont huit essentiels tels que le tryptophane, l’isoleucine ; 21 oligo-éléments et minéraux (zinc, fer, cuivre, sélénium, phosphore, calcium, germanium…) ; des flavonoïdes ; des acides phénoliques; des bêta-sitostérols (anti-inflammatoire) ; des polysaccharides (rhamnose, xylose, mannose, arabinose, galactose, bêta-carotène, zéaxanthine) ; des vitamines (C, B1, B2, B6, E…).

Utilisation et posologie du goji

DOSAGE

Les baies de goji sont consommées le plus souvent séchées, mais elles peuvent être consommées fraîches ou en jus de fruit.

– Lors d’un traitement, il est recommandé de consommer de 10 à 20 g de baies séchées par jour. La consommation quotidienne peut être prolongée sur trente jours. Les baies peuvent être consommées crues ou cuites, fraîches ou séchées, en complément des céréales matinales. Des gélules sont commercialisées, le plus souvent dosées à 600 mg.

– Utilisé pour renforcer le système immunitaire, le goji aide aussi à lutter contre le développement des tumeurs ou la dégénérescence des cellules. Il est recommandé de consommer entre 10 et 20 g de baies de goji chaque jour, en augmentant peu à peu la quantité. – Durant une chimiothérapie, cette consommation de baies de goji permet de soulager la douleur et les effets secondaires, tout en favorisant l’augmentation des globules blancs.

– En cure pour combattre la fatigue chronique ou passagère, augmenter l’endurance et favoriser l’oxygénation du sang, une quinzaine de fruits séchés peuvent être consommés chaque jour.

– A titre préventif et comme protection contre les maladies cardio-vasculaires, pour améliorer l’équilibre, la tension artérielle et diminuer la présence des sucres dans le sang, pour l’abaissement du taux de cholestérol ou l’amélioration de l’assimilation du calcium, on peut consommer jusqu’à 35 fruits séchés par jour.

– Les prescriptions sont identiques pour favoriser un sommeil réparateur et lutter contre l’insomnie, favoriser une meilleure vision et protéger les yeux de maladies variées.

 

Précautions d’emploi du goji

Les baies de goji sont très stimulantes, c’est pourquoi il est déconseillé de les consommer en fin de journée.

CONTRE-INDICATIONS

Les baies de goji ne doivent pas être consommées par les femmes enceintes ou qui allaitent, car elles ont une action stimulante sur l’utérus. Les enfants de moins de 7 ans ne doivent pas consommer de goji. Les personnes allergiques aux aliments de la famille des solanacées ne doivent pas consommer de baies de goji (famille comprenant les tomates, pommes de terre, aubergines, poivrons…). Le goji est déconseillé aux personnes suivant un traitement anticoagulant.

EFFETS INDÉSIRABLES

Dans de rares cas, la consommation de baies de goji peut entraîner des nausées, des maux de tête, une légère constipation ou des maux d’estomac. Ces effets sont souvent passagers, présents en début de cure, et sont le signe d’une élimination des déchets et toxines de l’organisme. Il est alors conseillé de réduire la consommation quotidienne puis de l’augmenter progressivement.

INTERACTIONS AVEC DES PLANTES MÉDICINALES OU DES COMPLÉMENTS

Le goji peut être associé sans risque avec d’autres plantes comme le ginseng (pour l’énergie), la rhodiola (pour l’équilibre nerveux, le sommeil et le système cardiaque), le curcuma (antioxydant, anti-inflammatoire puissant).

INTERACTIONS AVEC DES MÉDICAMENTS

Les baies de goji ne doivent pas être consommées en même temps que des médicaments anticoagulants.